Home

recherche
FrEn
 

Notre recherche

Notre axe de recherche

Notre laboratoire se concentre sur l'intégration des observations de l'imagerie in vivo et des "omiques" moléculaires dans l'étude de la maladie d'Alzheimer et d'autres maladies neurodégénératives, dans le but de découvrir de nouveaux biomarqueurs et cibles thérapeutiques, et d'améliorer les méthodes pour accélérer le processus de découverte de médicaments.

Thèmes et projets de recherche :


  1. Thème I : Étude multidimensionnelle des démences liées à l'âge – l’accent est mis sur les mécanismes et la prédiction des maladies
    1. Projet I : Établissement de l'empreinte neurochimique du vieillissement et des démences liées à l'âge à l'aide de la métabolomique multimodale
    2. Projet II : Utilisation d'approches multiomiques pour distinguer les sous-types de démence

  2. Thème II : Développement de nouveaux biomarqueurs sanguins dans les démences liées à l'âge
    1. Projet I : évaluation de nouveaux biomarqueurs sanguins dans la maladie d'Alzheimer




Thème I : Projet I


Établir l'empreinte neurochimique du vieillissement et des démences liées à l'âge grâce à la métabolomique multimodale

Établir l'empreinte neurochimique du vieillissement et des démences liées à l'âge grâce à la métabolomique multimodale La lecture de la composition des métabolites du cerveau peut fournir des informations clés sur l'empreinte neurochimique du vieillissement et des démences liées à l'âge, comme la maladie d'Alzheimer (Badhwar et al., Brain 2019;   Cuperlovic-Culf & Badhwar, Expert Opin Drug Discov 2020). Nous combinons deux approches complémentaires et puissantes pour obtenir de tels résultats : la spectroscopie de résonance magnétique (SRM) in vivo à ultra haut champ (7 Tesla), et la métabolomique des vésicules extracellulaires (VE) sécrétées par le cerveau dans le sang, basée sur la spectrométrie de masse. Ce projet contribuera à élucider le rôle essentiel des voies métaboliques dans le vieillissement en bonne santé et la maladie.




Thème I : Projet II


Utilisation des approches multiomiques pour distinguer les sous-types de démence

Les biomarqueurs multiomiques qui combinent des informations allant des systèmes aux échelles biologiques moléculaires peuvent aider à identifier des sous-groupes de démence (par exemple, la maladie d'Alzheimer, les troubles vasculaires cognitifs et la démence) avec des signatures physiopathologiques homogènes (Badhwar et al., Brain 2019). Nous intégrons les observations issues de l'imagerie in vivo et des "omiques" moléculaires afin d'accroître la séparation entre les sous-types de démence et de mieux les distinguer. Ces travaux amélioreront le pouvoir de diagnostic et de pronostic et aideront à sélectionner les patients pour les essais cliniques qui sont plus susceptibles de répondre aux thérapies testées.





Thème II : Projet I


Évaluation de nouveaux biomarqueurs sanguins dans la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer (MA) présente une pathologie complexe et multifactorielle. Le diagnostic de référence de la maladie d'Alzheimer chez le patient vivant repose sur la présence de biomarqueurs indiquant la présence de dépôts de protéines bêta-amyloïdes et de protéines tau hyperphosphorées dans le cerveau, détectés par l'analyse du liquide céphalorachidien et/ou la tomographie par émission de positons (TEP). Toutefois, le caractère invasif et le coût élevé de ces tests limitent leur mise en œuvre à grande échelle dans les soins primaires et les essais cliniques. Il existe donc un besoin crucial de biomarqueurs sanguins qui pourraient servir d'outils de diagnostic de la MA peu invasifs, largement disponibles et moins coûteux. Nous évaluons actuellement des vésicules extracellulaires dérivées du cerveau dans le sang (Badhwar & Haqqani, Alzheimers Dement 2020) en tant que biomarqueur diagnostique novateur de la MA basé sur le sang.